A quoi joue Macron ?

Sous le prétexte de venir au-devant des Français dans des débats citoyens avec les maires et autres représentants, Macron fait campagne pour les Européennes aux frais du budget de l’Etat.

Les débats sont dirigés par un ministre et ce sont les préfets qui désignent les maires autorisés à prendre la parole. Autrement dit, rien de bien méchant pour Macron.

En revanche, les 3 à 5000 policiers mobilisés sur le terrain, ceux conservés en réserve au cas où la situation déraperait et ceux qui ont préparé le déplacement coûtent cher à l’Etat. Il vaudrait sans doute mieux conserver quelques fonctionnaires que faire ce genre de déplacement et d’autant plus que de Macron, nous n’attendons que la démission.

Le témoignage d’un maire invité, mais qui n’a pu prendre la parole :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image